ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 1/4 - 2009  - pp.213-218  - doi:10.1007/s12611-009-0044-1
TITRE
La mortalité maternelle en France est-t-elle toujours plus élevée que dans les autres pays européens ? Mise au point avec des données de routine

TITLE
Is maternal mortality still higher in France than in other European countries? An update with routine data

RÉSUMÉ

En 1996, une étude européenne avait montré que le ratio de mortalité maternelle et la fréquence de décès par hémorragies étaient plus élevés en France que dans les autres pays européens. La présente étude est une mise au point avec des données de routine.

Nous avons comparé les ratios de mortalité maternelle et les fréquences de causes de décès en 2000–2004 entre la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas à partir des données de l’OMS et des annuaires démographiques des Nations Unies. La standardisation directe, les tests de Z et de Chi2 ont été utilisés.

Les ratios standardisés de mortalité maternelle sont, respectivement, de 7,5; 7,5; et 6,7 pour 100 000 naissances vivantes en France, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. En France, le ratio est passé de 11,2 à 7,5 pour 100 000 naissances vivantes entre 1990–1994 et 2000–2004. Toutefois, les hémorragies y persistent comme la première cause, contre les causes obstétricales indirectes au Royaume-Uni et les complications de l’hypertension aux Pays-Bas.

On peut supposer que la France a comblé une partie de l’écart par la mise en oeuvre des recommandations issues des enquêtes confidentielles lancées en France depuis 1996. Des études sur les hémorragies demeurent nécessaires.



ABSTRACT

In 1996, an European study showed that maternal mortality and frequency of deaths due to hemorrhages were higher in France than in other countries. This study aims to update with routine data.

We compared the maternal mortality ratio and the frequency of causes during the period 2000–2004 among France, United Kingdom (UK), and the Netherlands. The data were collected from WHO and the demographic yearbooks. Direct standardization, Z-test, and Chi-square statistics were used.

The standardized maternal mortality ratios were 7.5, 7.5, and 6.7 per 100,000 live births in France, UK, and the Netherlands, respectively. In France, the ratio decreased between 1990–1994 and 2000–2004 from 11.2 to 7.5 per 100,000 live births. However, the hemorrhages are persisting as the predominant obstetrical cause in France, whereas they are the indirect causes in the UK, and the hypertensive complications are the cause in the Netherlands.

France seems to fill up its delay, thanks to the implementation of the confidential inquiries into maternal death recommendations, launched since 1996. More studies are needed to deal with the hemorrhages.



AUTEUR(S)
A. KABORÉ, C. MÉSENGE, M.-H. BOUVIER-COLLE

Reçu le 14 mai 2009.    Accepté le 26 septembre 2009.

MOTS-CLÉS
Mortalité maternelle, Comparaison, Standardisation, France, Royaume-Uni, Pays-Bas

KEYWORDS
Maternal mortality, Comparison, Standardization, France, United Kingdom, Netherlands

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (140 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier